Témoignage d’écrivant

Ecrire avec la schizophrénie

"Des mots avec les maux" d'Audrey Legrand

Audrey Legrand, auteure pourvoyeuse d'espoir

Mener la vie dure aux idées reçues sur la schizophrénie

J’ai rencontré Audrey après être tombée sur les réseaux sociaux sur une page de journal présentant la sortie de son livre. Etant en pleine rédaction de mes sections “en récit” qui s’intéressent aux rapports à l’écriture, je l’ai contactée et nous avons la semaine suivante prévu un entretien téléphonique.

Audrey m’accueille alors dans son univers, et elle accepte avec joie de me livrer quelques mots sur son rapport à l’écriture.

Audrey, auteure, écrit pour mener la vie dure aux idées reçues sur sa pathologie, la schizophrénie paranoïde, et surtout pour véhiculer l’espoir. 

“J'ai commencé a écrire depuis que je tiens un crayon, à partir de 8 ans. En grandissant j'ai développé une schizophrénie paranoïde. J'ai alors commencé à écrire pour externaliser ce que j'avais dans la tête.”

“J'écris quand ça va pas. Beaucoup des textes ont été écrits à l'hôpital – Quand je vais mal les écrits sont sombres, alors qu'il y a plus d'espoir dans mes textes quand je vais mieux.”

Audrey

Ecrire pour garder un lien avec la réalité

L'écriture c'est un exutoire, une passion, une manière de rêver et faire rêver, jouer avec les mots et les émotions. Ca aide à matérialiser ce qu'on a dans la tête : par exemple quand j'ai une belle idée en tête je vais l'écrire et la faire lire, et les gens voient ce que je pense donc c'est réel.”

Audrey

Audrey écrit mais pas seulement pour elle car le partage des ses textes à des lecteurs fait partie de son rapport à l’écriture : les retours sont précieux, et permettent parfois de ne pas « perdre pied » face à la maladie.

Des fois la frontière est fine dans la maladie avec le réel, au bout d'un moment je ne vais plus discerner ce qui est vrai ou faux. L'écriture permet de garder un pied dans la réalité.

Je fais aussi lire à ma psychiatre car il y a des choses plus facile à écrire qu'à dire.

Audrey

L'écriture, vecteur de lien social

Pour Audrey, l’écriture est un important vecteur de lien social, l’écrit lui permet de faire un pont entre ce qu’elle appelle ses deux « béquilles » : le social et le médical.

Le plus important pour moi est de toujours garder espoir et surtout de bien s'entourer : on a des béquilles : le “médical” (les médecins, le traitement) et le soutien amical et familial est la deuxième béquille pour tenir debout. L'écriture pour moi c'est ce qui vient faire le lien entre tout.

Audrey

Audrey fait lire ses écrits à sa psychiatre, et toute l’équipe du CMP dans lequel elle est suivie la soutien dans son parcours d’écrivain. L’écriture a donc une fonction liante entre les différentes facettes de sa vie : les soignants, l’entourage, qui la soutiennent et lisent régulièrement ses écrits.

Des écrits à l'hôpital à la publication

Dernière hospitalisation en juin, j'ai fait une rechute, je me suis retrouvé à l'hôpital avec mon ordi. Je me dis que je vais écrire ce que je ressens et le montrer à la psychiatre. On me fait alors la réflexion : pourquoi tu ne publies pas.

Audrey

Le projet d’Audrey prend alors une nouvelle facette : celle de faire découvrir aux gens le vécu de la maladie mentale tout en faisant tomber les préjugés :

Elle publie alors son premier ouvrage de 144 pages, un recueil de texte “Des maux avec des mots” dans lequel sont décrites ses émotions, ses ressentis, ses colères, ses espoirs et ses moments de mieux-être.

J'écris pour montrer au monde que les schizophrènes ne sont pas complètement fous.

Audrey

Mon premier livre est publié sur amazon depuis novembre 2020 : ça fait tout bizarre, mais ça m'a aussi encouragé pour mon nouveau roman à continuer à écrire car je n'ai reçu que de bon retours.

Audrey

Soutenue par son entourage mais aussi par toute l’équipe soignante qui participe à son parcours de soin, elle entame la rédaction d’un roman. L’écriture joue toujours un rôle important dans sa vie.

Valorisation par l'écriture : "je suis auteure"

Enfin, l’écriture pour Audrey, et son statut d’écrivain, c’est une valorisation qui lui permet d’accéder à un autre statut que celui de « malade » ou « schizophrène ». Elle écrit d’ailleurs avec justesse dans « Des mots avec les maux » : « Vous êtes qui vous êtes, et non la maladie que vous portez » soulignant la réalité des assignations diagnostiques qui enferment souvent les personnes sous des étiquettes qui ne reflètent pourtant pas leur personnalité, et limitent les possibilités qui s’offrent à eux.

Par exemple, à un moment j'étais assez mal et je disais à ma psychiatre : “j'ai pas de travail car je peux pas travailler”.

Je faisais référence à ma maladie, la schizophrénie. Et puis ma psychiatre m'a répondue :

“mais vous travaillez, vous écrivez vos livres”

Alors je peux dire que j'ai eu comme une valorisation par l'écriture.
J'ai pu me dire : “Je bosse, je suis auteure.”

Audrey

Un grand merci à Audrey pour ce témoignage et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de ses projets d’écriture ! Vous pouvez retrouver ses deux romans dans la sections de droite, et ci-dessous quelques extraits tirés de « Des mots avec les mots », recueil qui explore avec justesse et émotion les ressentis de la schizophrénie paranoïde mais qui est aussi, et surtout, un magnifique pourvoyeur d’espoir.

Anaïs Prégermain

écriture schizophrénie
Illustration extraite du premier reccueil d'Audrey Legrand "Des mots avec les maux" qui traite du vécu de la schizophrénie

J'écris pour montrer au monde que les schizophrènes ne sont pas complètement fous.

Audrey

"Des mots avec les maux"

Le premier livre d'Audrey est disponible à l'achat en format Kindle. Cliquez sur l'icône pour le découvrir !

"Arcaëlle, la bataille éternelle"

Le dernier roman d'Audrey nous plonge dans un monde magique, découvrez-le en cliquant sur l'icône.

Désir d'écrire ?

Découvrez les ateliers d'écriture en ligne

Découvrir les ateliers

Vous êtes qui vous êtes, et non la maladie que vous portez.

Audrey dans "Des mots avec les maux"

Quelques extraits

Plus d'articles sur le rapport à l'écriture

ecriture-therapie

Laboratoire d'écriture

Section générale sur l'écriture

ecriture therapeutique ecrire contre angoisse

Ecrire l'angoisse, avec humour

Témoignage d'une éducatrice spécialisée

Ateliers

Découvrir les ateliers d'écriture en ligne